Favoriser la scolarisation des enfants de 3 à 6 ans , promouvoir la scolarisation et la formation professionnelle des filles et adolescentes et mettre en place une action d’alphabétisation pour 80 femmes

 

Objectif :

Soutenir l’éducation précoce, promouvoir la scolarisation des filles et leur formation professionnelle et l’alphabétisation des femmes (Ewé et Français) :

– Favoriser la scolarisation de 50 enfants de 3 à 6 ans, filles et garçons pour amorcer les apprentissages de base (français alors qu’ils parlent Ewé) et leur faciliter l’accès à l’enseignement primaire,
– Promouvoir l’éducation de la maternelle au lycée des filles ainsi que leur formation professionnelle en menant des campagnes de sensibilisation, en améliorant les revenus des familles afin que leurs scolarités ne soient plus sacrifiées,
– Et parallèlement permettre à 80 femmes toutes volontaires (40 dans chacun des villages) d’accéder aux apprentissages de base (écriture, lecture) axés sur leur réalité afin qu’elles puissent développer des capacités dans le développement d’activités et l’implication dans la politique locale.

Il repose sur :

• La construction d’un bâtiment de 2 salles au village de Kodzé d’une superficie totale de 120m2, électrifiées et aménagées l’une pour l’école maternelle et l’autre pour le centre socioculturel (alphabétisation, bibliothèque, accès à internet grâce au don de 2 ordinateurs) en autogestion.

• La classe maternelle accueillera 50 enfants âgés de 3 à 5 ans, l’enseignante sera dans un 1er temps « volontaire » et sera rémunérée par la participation financière parentale et par l’association APVTogo en attendant l’affectation d’un enseignant d’état. La classe sera aménagée en mobilier bois (artisan local) et en matériel pédagogique. Une clôture pour protéger les enfants de la piste proche est prévue ainsi que l’installation de toilettes sèches écologiques adaptées aux petits enfants.

• Le centre socioculturel accueillera l’action alphabétisation menée par l’association SADA, agréée par le ministère togolais et concernera 80 femmes volontaires. Quatre volontaires des villages dont le niveau scolaire est équivalent au BEPC ou au Bac seront formés en tant que moniteurs (trices) salarié(e)s (la sélection de femmes sera privilégiée mais très peu de femmes ont ce niveau) pendant 2 années et deviendront les enseignants de la communauté avec l’accompagnement de l’association SADA.

• Actions de sensibilisation auprès des parents pour la scolarisation et la formation professionnelle des filles en lien avec les enseignants, les comités de parents et APVTogo. Cette campagne sera également menée dans le cadre de l’action alphabétisation. Ces échanges avec la population devraient permettre d’identifier les pratiques actuelles, de prendre en compte les souhaits des filles et adolescentes dans le choix de leur avenir, de lister les possibilités de formation, leurs coûts et d’être source de propositions. Cette campagne n’a pas d’impact financier sur le budget puisqu’elle sera assurée par nos soins.

 

 

Présentation de l’association SADA à la population pour évaluation de la demande de la population :

Villageoises avec le Président du Comité Villageois de Développement
Villageoises avec le Président du Comité Villageois de Développement